Guido Grütter

Le PPP permet aux communes de se concentrer sur leurs charges clé et d'offrir un bon service public.

Communications médiatiques

Les partenariats public-privé – une opportunité en temps de crise: l’Allemagne en figure de proue

tstamp);*/ echo substr($this->date, 0, -5); ?>

Zurich, le 17.07.2009 Les partenariats public-privé (PPP) s’implantent durablement en Allemagne. Tel est le bilan dressé par Jörg Christen, directeur de la société ÖPP Deutschland AG, à l’occasion d’une journée d’informations sur les PPP organisée début juillet à Dreieich. Et les perspectives sont positives: malgré la crise économique, 190 projets sont en préparation pour un montant total de plus de 8 milliards d’euros.

Jusqu’à présent en Allemagne, 114 projets dans le domaine du bâtiment ont vu le jour sous la forme de PPP. Les investissements au cours des six dernières années se sont élevés à près de 5 milliards d’euros. C’est le bilan qu’a présenté Jörg Christen, directeur de la sociétéÖPP Deutschland AG, lors de la journée d’informations sur les PPP organisée à Dreieich (Hesse) début juillet. D’après M. Christen, les résultats des projets sont favorables. Les estimations de coûts sont non seulement entièrement respectées mais elles sont mêmeparfois loin d’être atteintes – dans certains cas, la différence peut s’élever jusqu’à 19 %. Une bonne raison pour M. Christen de voir dans les PPP «une grande opportunité».

Potentiels d’économies grâce à l’approche basée sur le cycle de vie

Le coût global des projets réalisés dans le cadre de PPP a été optimisé grâce à l’intégration de la planification, de la construction, de l’exploitation, du financement et de la valorisation dans un contrat unique. «Le partenaire privé est responsable du respect des critères de qualité définis pendant toute la durée du contrat, et en cas de manquement, sa rémunération est réduite en conséquence», explique M. Christen. À cela s’ajoute que le secteur privéassume souvent pendant des années la responsabilité et les frais liés à l’exploitation des bâtiments. Cette perspective représente une motivation supplémentaire pour parvenir à une procédure dont les coûts sont optimisés.

Conditions pour réussir la mise en oeuvre des projets PPP

Sous-préfet du district d’Offenbach où, dans le cadre du plus grand projet réalisé en partenariat public-privé à l’échelle de l’Europe, 90 écoles vont être assainies puis ensuite exploitées, Peter Walter (CDU) estime que déterminer précisément les besoins est un facteur déterminant pour la réussite d’une telle entreprise. Il faut donc exiger du pouvoir adjudicateur, à savoir le secteur public, qu’il formule clairement ses souhaits. Et M. Walter ajoute: «C’est sur cette description des besoins que le soumissionnaire se basera pour établir son offre». Si l’on associait la volonté politique à une communication intensive et ciblée, les projets en partenariat public-privé seraient une réussite même en des temps économiquement difficiles.

L’Association PPP Suisse salue ces développements en Allemagne et en tire profit afin de déterminer les applications potentielles en Suisse. «Bien que la crise économique ne soit pas encore perceptible dans notre pays dans la même étendue qu’en Allemagne, la Suisse doit également réviser sa façon de penser. « C’est justement maintenant que les PPP constituent une excellente alternative aux variantes de réalisation traditionnelles pour soulager significativement le budget des pouvoirs publics», estime Thomas Pfisterer, le Président de l’Association. Examiner la possibilité d’un partenariat public-privé permet au moins déjà de passer un projet au crible et de réaliser dans le meilleur des cas un gain en termes d’efficacité.

Autoren:Thomas Pfisterer, Heinz Gut
Quellen:-

Revenir | Ajouter un commentaire

Commentaires

Veuillez calculer 6 plus 6.*