Jakob Baumann

Les projets PPP exigent des solutions au-delà du département avec le partenaire privé et sont donc des moteurs du changement culturel.

PPP-Informations

L’avenir du centre aquatique lié à la capacité de son parking

21.06.2017

La commission chargée d’étudier l’avenir du parc des Sports réclame 200 places de stationnement supplémentaires.

Faut-il un parking souterrain de 640 ou de 840 places au parc des Sports de Morges? C’est bien cette question qui sera le véritable enjeu de la prochaine séance du Conseil communal de Morges, mercredi 21 juin, point de départ ou coup de frein au projet de Centre aquatique régional. Car avant de penser à cette réalisation emblématique, il faut d’abord repenser la zone de loisirs de la ville pour y placer toutes les pièces du puzzle, formées des sportifs, des nageurs, des touristes et des simples visiteurs. Et pour accueillir tout ce monde, un parking souterrain de 640 places a été prévu par la Municipalité dans son Plan partiel d’affectation, un chiffre qui respecte évidemment les prescriptions cantonales en la matière.

«La majorité de la commission comprend la position de l’Exécutif mais estime que cette capacité est trop faible puisqu’elle est identique à celle d’aujourd’hui», souligne Jean-Hugues Busslinger, président de la commission d’études. «Si nous voulons privilégier le succès du futur Centre aquatique qui devrait logiquement attirer davantage d’utilisateurs, 200 places supplémentaires sont nécessaires.»

Une augmentation – si elle est validée mercredi – qui sera forcément contestée au niveau cantonal, ce qui n’effraie pas la commission. «La Municipalité devra en effet aller renégocier, mais elle pourra se targuer de l’appui formel de son conseil. Même si cela doit retarder le projet, son ampleur sans précédent en vaut la peine.»

Source: www.24heures.chAuteur: Cédric JotterandDate: le 15 juin 2017

Revenir | Ajouter un commentaire

Commentaires

Quelle est la somme de 8 et 6 ?*