Armin Haymoz

Les PPP sont possibles avec les lois existantes.

PPP-Informations

Nouvelle ligne ferroviaire pour la Métropole lémanique en PPP ?

tstamp);*/ echo substr($this->date, 0, -5); ?>

Au vu de son développement économique et démographique, la Métropole lémanique s’attend au doublement du nombre de voyageurs sur l’axe Genève – Lausanne entre 2010 et 2030. CITraP Genève et CITraP Vaud proposent la construction d’une nouvelle ligne ferroviaire en doublement de celle actuelle. Pour son financement, CITraP considère aussi un partenariat public-privé.

Selon CITraP Genève et CITraP Vaud, la construction d’une nouvelle ligne ferroviaire en doublement de celle actuelle entre Genève et Lausanne est préférable à l’élargissement de la ligne existante à deux voies car seule la nouvelle ligne pourrait satisfaire le trafic à long terme selon les prévisions des CFF. La CITraP a publié le 18 juin 2014 son rapport «Ligne ferroviaire nouvelle entre Genève et Lausanne» qui propose pour 2030 l’aménagement d’une artère ferroviaire à grande capacité, sans gare intermédiaire entre les deux métropoles. Quatre voies seraient nécessaires sur l’ensemble du trajet de Genève à Lausanne. La construction d’une double voie entièrement nouvelle offrirait de nombreux avantages comme entre autre la sécurité de l’exploitation, la stabilité de l’horaire et la possibilité d’introduire des trains rapides compatibles avec les standards du réseau européen à grande vitesse.

Les coûts sont estimés entre 3,8 et 4,4 milliard de francs. Pour l’Office fédéral des transports le PPP semble viable uniquement pour des tronçons neufs et isolés, et non pour une voie supplémentaire incluse dans un axe existant. Pour CITraP le financement des infrastructures est un problème politique et constituera une des préoccupations majeures des parlementaires fédéraux et cantonaux pour la décennie à venir. La CITraP est déterminée à approfondir, à court terme, cette problématique générale dans le cas particulier du projet de ligne nouvelle entre Genève et Lausanne.

Revenir | Ajouter un commentaire

Commentaires

Veuillez additionner 4 et 2.*