Tobiolo Gianella

Il PPP permette di sgravare le finanze pubbliche mentre gli enti pubblici mantengono la regia e le scelte operative e strategiche più importanti.

Archivi media

armasuisse réalise le premier projet PPP au sein du DDPS

Dans un communiqué de presse, le DDPS a annoncé aujourd’hui la signature du contrat visant la création du Bureau des affaires compensatoires à Berne, dont le but est d’optimiser la collaboration et la coordination entre armasuisse et l’industrie dans le domaine de la mise en œuvre des affaires compensatoires. Les affaires compensatoires, également appelées offsets ou participations industrielles, sont toutes les catégories d’affaires de compensation réalisées dans le cadre d'acquisitions d’armements à l’étranger. Le Conseil fédéral a consta-té en 2008 la nécessité d’optimiser les processus relatifs aux affaires compensatoires. Les coûts du bureau – créé sur le modèle PPP – sont financés au moyen de contributions des bénéficiaires de la participation industrielle qui sont gérées à titre fiduciaire par le Centre Pa-tronal Berne.

Leggi tutto...

Partenariats public-privé - Mode passagère ou tendance lourde: au politique de trancher

Nachfolgender Beitrag beschäftigt sich mit der zukünftigen Entwicklung von PPP in der Schweiz. In diesem Zusammenhang präsentiert der auf Französisch verfasste Artikel verschiedenste schweizerische PPP-Projekte.

Leggi tutto...

L’avenir du partenariat public-privé

Didier Burkhalter, conseiller aux Etats (PLR/NE), montre que des investissements privés pourraient permettre à de nombreux projets de voir le jour dans le domaine des transports.

Leggi tutto...

Transrun: Une réalisation rapide est possible

Chef de l'Office fédéral des transports, Max Friedli pense que les travaux débuteront avant 2015.

L'avenir du canton de Neuchâtel est suspendu à la réalisation rapide du Transrun, ce nouvel axe ferroviaire Neuchâtel-La Chaux-de-Fonds-Le Locle devisé entre 500 et 800 millions de francs. Mais ce projet est-il réalisable rapidement?

Leggi tutto...

Un nouveau mode de financement public-privé débarque en Suisse

«D'un côté, il est politiquement impossible de parler de privatisation en Suisse actuellement. De l'autre, les collectivités et la Confédération sont mises sous pression pour réduire leurs dépenses tout en devant maintenir leurs prestations.» Pour Romeo Minini, directeur de l'Association PPP Suisse, ainsi que pour les conférenciers réunis vendredi, cette contradiction peut être levée par le partenariat public-privé.

Leggi tutto...